Comment filtrer l’eau de pluie ? 

Salut à tous les aventuriers et passionnés de survie ! Aujourd’hui, nous allons parler d’un sujet vital : l’eau. Plus précisément, comment transformer l’eau de pluie en une source d’eau potable quand vous êtes en pleine nature. Vous savez, cette eau qui semble si pure tombant du ciel peut en réalité cacher des surprises moins agréables. Alors, comment la filtrer efficacement ? C’est ce que nous allons découvrir ensemble.

comment filtrer eau de pluie

Pourquoi filtrer l’eau de pluie ?

Risques potentiels de la consommation directe d’eau de pluie

L’eau de pluie, lors de sa descente à travers l’atmosphère et lorsqu’elle entre en contact avec les surfaces de collecte (comme les toits), peut se charger de divers contaminants. Parmi eux, on trouve :

  • Polluants Atmosphériques : Les polluants environnementaux, tels que les particules fines, les gaz toxiques émanant de la combustion des combustibles fossiles, et même certains composés organiques volatils, peuvent se dissoudre dans l’eau de pluie.
  • Composés organiques et inorganiques : Des éléments comme le plomb ou le cuivre, souvent présents dans les matériaux de construction, peuvent s’infiltrer dans l’eau de pluie, notamment si elle s’écoule sur des toits ou des gouttières en métal.
  • Bactéries et micro-organismes : L’eau de pluie peut également être contaminée par des bactéries, des virus, et des parasites. Ces micro-organismes peuvent provenir de diverses sources, telles que les excréments d’oiseaux ou d’autres animaux se trouvant sur les surfaces de collecte.

Filtration pour la sécurité et la potabilité

Pour ces raisons, la filtration de l’eau de pluie est cruciale. Un système de filtration efficace peut :

  • Éliminer les contaminants : Les filtres peuvent éliminer efficacement les polluants atmosphériques, les métaux lourds et les composés organiques ou inorganiques présents dans l’eau.
  • Neutraliser les micro-organismes : Des méthodes de filtration avancées, comme l’ultrafiltration ou la désinfection UV, sont capables d’éliminer ou de neutraliser les bactéries et autres micro-organismes.
  • Assurer la potabilité : En filtrant l’eau de pluie, on s’assure qu’elle devient sûre pour la consommation humaine, répondant aux standards de potabilité et préservant la santé.

Méthodes naturelles de filtration de l’eau de pluie 

Créer un filtre naturel avec sable, charbon, et pierres

filtre naturel

Un filtre naturel peut être fabriqué à partir de matériaux couramment trouvés dans la nature ou autour de la maison. Le sable, le charbon et les pierres sont des composants clés de ce type de filtre. Voici comment ils fonctionnent ensemble :

  • Sable : Agit comme un filtre fin, capturant les particules plus petites et certaines impuretés.
  • Charbon : Améliore le goût de l’eau et élimine les odeurs, tout en filtrant des produits chimiques et certains micro-organismes.
  • Pierres : Servent à pré-filtrer l’eau en éliminant les plus grosses particules avant qu’elle n’atteigne les couches de sable et de charbon.

Construction d’un filtre à eau de pluie de fortune

construction filtre a eau pluie fortune

Pour construire un filtre à eau de pluie, suivez ces étapes simples :

  1. Choisir un contenant : Un bidon, une bouteille coupée ou même un sac en tissu peuvent servir de contenant pour votre filtre.
  2. Préparation des matériaux : Rincer le sable et les pierres pour éliminer la saleté. Le charbon peut être obtenu à partir de bois brûlé.
  3. Assemblage : Placez une couche de pierres au fond, suivie d’une couche de charbon, puis terminez par une couche de sable.
  4. Utilisation : Versez l’eau de pluie dans le haut du filtre et récupérez l’eau filtrée dans un récipient propre.

Filtrer plusieurs fois si nécessaire

La filtration de l’eau de pluie peut nécessiter plusieurs passages à travers le filtre pour obtenir une eau vraiment potable. Cela dépend de la qualité initiale de l’eau de pluie et des matériaux utilisés dans votre filtre. Ne négligez pas cette étape, car elle peut grandement améliorer la qualité de l’eau.

Ébullition et traitement chimique

Ébullition de l’eau de pluie

ebullition eau pluie

L’ébullition est une méthode éprouvée et efficace pour purifier l’eau de pluie. Elle est simple et ne nécessite pas d’équipement spécialisé, à part une source de chaleur et un récipient. Voici les étapes à suivre :

  1. Collecter l’eau de pluie : Assurez-vous que l’eau collectée soit aussi propre que possible. Évitez l’eau stagnante ou celle qui a pu être contaminée.
  2. Filtration préliminaire : Utilisez un tissu propre ou un filtre à café pour éliminer les impuretés visibles.
  3. Porter à ébullition : Transférez l’eau dans un récipient résistant à la chaleur et portez-la à ébullition.
  4. Temps d’ébullition : Laissez l’eau bouillir vigoureusement pendant au moins une minute. À des altitudes supérieures à 2 000 mètres, prolongez l’ébullition à trois minutes pour compenser la baisse de la température d’ébullition due à l’altitude.

Traitement chimique

traitement chimique

Pour ceux qui préfèrent une méthode plus portable et moins dépendante d’une source de chaleur, le traitement chimique est une excellente alternative. 

Voici les options courantes :

  • Comprimés de purification : Disponibles dans la plupart des magasins de plein air, ces pastilles de purification de l’eau contiennent du chlore, de l’iodine ou du dioxyde de chlore. Ils sont faciles à utiliser : il suffit de dissoudre un comprimé dans une quantité spécifiée d’eau et d’attendre le temps recommandé par le fabricant.
  • Solution d’iode : Bien que moins courante, la solution d’iode peut aussi être utilisée pour purifier l’eau. Suivez les instructions du fabricant pour le dosage et le temps de contact.
  • Eau de Javel : En dernier recours, l’eau de Javel domestique non parfumée peut être utilisée. Généralement, quelques gouttes par litre d’eau suffisent. Laissez reposer l’eau traitée pendant au moins 30 minutes avant de la consommer.

Conclusion

Vous avez maintenant quelques astuces pour filtrer l’eau de pluie en situation de survie. N’oubliez pas, l’expérience est la clé : essayez ces techniques avant de vous retrouver dans une situation critique. Et rappelez-vous, en survie, l’eau potable, c’est la vie !

Retour en haut